Conseils utiles

Actions du conducteur dans des situations de circulation dangereuses et critiques

La prévention de la prévention d’éventuels accidents de la route est très diversifiée. Ce concept inclut des explications sur la police de la circulation, sur la lutte pour l’état de la chaussée, sur l’état technique du véhicule et sur d’autres aspects. Mais la technique de roulage joue un rôle important, c’est-à-dire la capacité initiale du conducteur à se comporter dans des situations difficiles.

Les propriétaires de voiture acquièrent bon nombre des compétences nécessaires au cours de leur formation dans les écoles de conduite, mais un instructeur peut vous aider dans un laps de temps relativement bref à maîtriser le roulage correct de manière superficielle. Examinons plus attentivement certaines méthodes pratiques et recommandations.

Les techniques de direction et de pédalage à grande vitesse peuvent sauver des vies

Conduite critique

Celles-ci comprennent, tout d’abord, les actions d’anticipation, c’est-à-dire celles qui aident le conducteur à éviter les accidents grâce à certaines compétences. À cet égard, les maîtres expérimentés en technologie de conduite se démarquent de manière significative parmi les débutants. Les premiers ne «collent» pas au volant, mais conduisent la voiture avec confiance et commodité pour eux-mêmes. La deuxième catégorie, sans qualification, au moindre obstacle commence à tordre activement le "volant".

Mais l'essentiel est qu'un maître expérimenté exécute cette action, étant totalement confiant dans ses capacités. Tous ses mouvements se distinguent par l'ergonomie. Exemple: avec une piste glacée, un débutant, guidé par ses connaissances acquises dans une école de conduite, commencera à lancer le volant d'un côté à l'autre. Le capitaine, même à l'oreille, déterminera la vitesse de rotation de l'arbre du moteur et ne tournera que légèrement le volant dans le sens du dérapage de la machine. Dans le même temps, il utilise le minimum d'effort nécessaire.

Il est important de sentir la voiture elle-même: chaque modèle dans ces conditions se manifeste à sa manière. Un conducteur expérimenté "fusionne" en interne avec la voiture qui conduit. Plus la compétence de conduite est longue, plus le conducteur a confiance en la conduite.

Et dans les situations critiques, le subconscient s'active: le conducteur réagit déjà mécaniquement à l'approche d'une situation critique - retournement d'une voiture, glissement, rotation sur des surfaces glissantes, etc. Un conducteur expérimenté réagit dans ses mouvements même avant qu'un accident ne se produise.

Les psychologues notent que les automobilistes ayant une expérience de 2-3 ans environ ont un sentiment de confiance en eux-mêmes, ne respectant parfois pas les règles non écrites de la circulation au sol - il leur semble qu’ils ont tout appris et tout savoir. Pendant ce temps, une expérience suffisante dans la conduite d’une voiture est déterminée par une période d’au moins 5 à 7 ans. C’est sur ces critères, par exemple, que les instructeurs sont embauchés dans la plupart des auto-écoles (à moins, bien sûr, qu’ils aient des "vols" dans la police de la circulation), des camionneurs, des conducteurs de bus.

Caractéristiques du climat et du revêtement routier

Naturellement, la technique de pédalage dans des conditions difficiles est largement déterminée non seulement par l'habileté du conducteur, mais également par les conditions climatiques et les conditions techniques de la machine. Par exemple, il est pratiquement impossible d’effectuer des manœuvres et des manoeuvres sur des pentes glissantes sur certaines marques de voitures, car elles ne sont pas adaptées à nos caractéristiques climatiques ni à nos revêtements routiers.

Même avec une augmentation du régime moteur, le véhicule ne réagira pas correctement s'il n'est pas ravitaillé en carburant avec des qualités spéciales d'huile et d'essence. Il sera transporté à l'écart, car l'équipement n'est tout simplement pas conçu pour des charges inattendues. Le fait de se tourner vers le dérapage anticipé avec une augmentation simultanée du régime moteur peut rétablir l’équilibre de la voiture. Il n’est pas souhaitable dans ces situations critiques d’appuyer sur la pédale de frein - une telle décision imprudente pourrait bien aggraver la situation. Il est conseillé d'acheter une voiture adaptée aux conditions locales.

Avance accélération

Chaque modèle de voiture, entre autres caractéristiques techniques, a également un temps de freinage nécessaire pour appuyer sur la pédale de frein. Un certain temps est nécessaire pour augmenter la vitesse du moteur. Ces bagatelles jouent souvent un rôle important dans la prévention de la prévention des accidents. Un conducteur expérimenté commencera à «étrangler» le moteur avant le moment où il perdra presque complètement sa vitesse. Dans cette situation, un pédalage correct peut être crucial en cas de problème sur la route.

Une limitation rapide est particulièrement importante lorsque vous surmontez des montées raides ou des zones avec un sol "lourd" (sol argileux, visqueux ou meuble). En augmentant la vitesse du vilebrequin, le conducteur alimente le bloc d'alimentation. Si vous le perdez dans les premiers mètres, le véhicule s'éteindra inévitablement en quelques secondes. Et cela est tout à fait possible avec négligence ou avec l'incompétence totale du conducteur.

Dans cette situation, il est nécessaire de prendre en compte le fait que, à bas régime, le moteur «ralentit» un peu, c’est-à-dire qu’il réagit avec un retard à une forte pression de la pédale d’accélérateur. Pour cette raison, la limitation est appropriée pour effectuer quelques secondes plus tôt, comme il semblerait à première vue. C'est exactement ce que font les experts en conduite.

Rétrogradations

Les techniques de base de roulage incluent des règles de changement de vitesse. Si les boîtes automatiques à cet égard sont (ou sont considérées comme) auto-régulatrices, alors lors de l'utilisation de boîtes mécaniques, certains aspects doivent être pris en compte.

Par exemple, certains propriétaires de véhicules, essayant de réduire leur consommation de carburant, préfèrent voyager en voiture à grande vitesse. En effet, avec une telle solution, on observe une certaine économie de carburant. Mais, en revanche, cette méthode augmente simultanément le risque d'accident. La réduction de la poussée du moteur limite son efficacité. En termes simples, dans cette situation, il devient difficile de faire face à la gestion, à la maniabilité limitée de la voiture, et cela a déjà de lourdes conséquences.

Pour cette raison, à l’école de conduite, les instructeurs recommandent de toujours utiliser des vitesses inférieures, ce qui est beaucoup plus sûr (malgré une sorte d’économie de carburant). Il convient de noter que lors de la commutation de vitesses, le bloc d'alimentation peut perdre de 300 à 2000 tr / min, ce qui peut simplement provoquer son arrêt. Et dans une situation critique, une panne de courant entraînera un accident.

Pour ne pas perdre l’élan, les experts recommandent d’effectuer une régulation non standard. Pour ce faire, sous pression sur la pédale d'accélérateur (avec la plus grande force possible), le relâchement de l'embrayage est retardé. En d’autres termes: avec une vitesse élevée, l’embrayage est enfoncé en mode lisse, mais le gaz n’est pas libéré. La vitesse du moteur augmente tout en passant à la vitesse inférieure. L'embrayage n'est libéré qu'après avoir atteint le régime moteur optimal (que seul un conducteur suffisamment expérimenté peut ressentir).

Le professionnalisme dans cette situation est crucial. Mais même en son absence, un passionné de voiture débutant peut s'entraîner à changer de vitesse sur une voie libre - de telles méthodes de roulage devraient être mises au point pour être automatiques.

Prévention d'urgence

Les actions d'anticipation sont particulièrement importantes, car elles permettent d'éviter les accidents sur de longues distances ou par manque de temps. Le roulage à grande vitesse dans les cas considérés oblige le conducteur à supporter tout le stress et toutes les compétences. Disons que lorsque vous approchez des coins, vous n’avez pas à essayer de «couper» les coins (surtout la nuit). Si cela est si important, il convient de prendre en compte la nature de la surface de la route, son état (précipitations de neige ou de pluie), l’intersection possible de routes secondaires avec la route principale, etc.

En passant, à l'approche d'un virage sur la route, un passionné de voiture intelligente réduira sa vitesse et s'assurera qu'il n'y a pas d'obstacles. Sur ce point, il perdra une seconde ou deux, mais il pourra éviter des conséquences imprévues. À l'approche d'un tel site, il est conseillé de passer à une vitesse inférieure - cela est plus sûr, car il est temps d'ajouter de la puissance si nécessaire.

Sur la surface glacée de la piste, les conducteurs expérimentés ne recommandent pas le freinage brusque, il est préférable d’utiliser la méthode des impulsions: la pédale est noyée et relâchée plusieurs fois de suite, ce qui garantit un arrêt en douceur de la voiture, même sur des routes glissantes. Le moment de stabilisation crée également un virage serré du volant dans différentes directions (le contre-braquage, mais cela se produit dans des situations graves).

La vitesse maximale ne doit être atteinte qu'après avoir vérifié que la machine se trouve à tous les points de pivotement et qu’elle a reçu à peu près la même charge. Et lors de la sortie, il est nécessaire de bien baguer (le cas échéant), car son déplacement peut entraîner une charge supplémentaire sur l’un des essieux montés sur les longs trajets, ce qui affectera inévitablement la conduite.

La délivrance des devoirs.

Analyser les situations de circulation survenant en hiver.

Littérature.

    • E. S. Tsygankov. Conduire dans des situations critiques. - M .: Ripol Classic, 2007.
  1. E. S. Tsygankov. École de conduite pour les femmes. - M.: Eksmo, 2007.
  2. A. Gromakovsky. Service et conduite d'une voiture à tout moment de l'année. - Peter, 2009
  3. A. Gromakovsky. Erreurs typiques des conducteurs novices. - Peter, 2009

Regarde la vidéo: LES CONDUCTEURS DE CAMION LES PLUS INCROYABLES AU MONDE. Dr Bot (Novembre 2019).