Conseils utiles

Les conséquences du port de gypse sur le bras après une fracture

Tout le monde sait qu'avec un problème comme une fracture, vous devez contacter immédiatement un traumatologue pour une assistance qualifiée. Le fait est qu'une personne inexpérimentée peut ne pas distinguer ce traumatisme d'un autre, avec des symptômes similaires. En outre, il est nécessaire de subir un examen qualifié, y compris une radiographie.

Par ailleurs, les membres sont souvent du gypse à la maison et des élèves ou étudiants peu scrupuleux, afin de ne pas écrire en classe. Cependant, de telles actions peuvent difficilement être qualifiées de justifiées, car, dans l’établissement d’enseignement, elles exigeront nécessairement un certificat médical.

Pansement thoracobrachial

Un pansement thoracobrachial est appliqué pour les fractures de l'humérus. Il prévoit l’application d’un corset de gypse à deux fuseaux. Si l'articulation de l'épaule est endommagée, le bras doit être placé latéralement sur la ligne horizontale, puis le membre doit être fixé. Après avoir déterminé le bras endommagé dans la position souhaitée, appliquez un bandage thoracobrachial. Il s'agit d'une procédure complexe qui ne peut être effectuée que par un spécialiste expérimenté possédant certaines connaissances et compétences.

Tout d'abord, il est nécessaire d'anesthésier en position assise ou debout et, après une intervention chirurgicale en position allongée, fixez un bras cassé dans un plâtre. Le pansement est fait à l’aide de bâtons de bois provenant de larges bandages et de pansements en plâtre, de pansements ordinaires et de pansements en plâtre pliés en quatre couches. Vous devez d’abord préparer un corset en plâtre. Pour ce faire, déroulez le ruban de gypse sur la doublure en coton à l'articulation pubienne. Tout d'abord, ils effectuent un tour d'application de bandage, puis font un autre tour avec la couverture de la moitié du premier. La procédure de superposition doit être réalisée de manière à ce qu'un corset soit formé sur tout le corps. Un morceau de bandage est jeté sur chaque épaule et fixé au corset. Après avoir appliqué deux couches, le pansement est modélisé, puis après 3-4 couches, la procédure de modélisation est répétée.

Les blessures au rayon du poignet surviennent le plus souvent à la suite d'une chute du bras tendu. Quand une articulation du poignet est cassée, le gypse doit être porté pour la fusion des os. En cas de blessure grave avec déplacement, il est alors nécessaire de mettre l'os à son emplacement initial en utilisant la méthode de réduction, puis de fixer le membre malade avec un plâtre. Avec une fracture sans déplacement, les symptômes sont peu prononcés. Il est donc très difficile de déterminer une telle blessure sans recourir à des méthodes de recherche spéciales dans un établissement médical. Il faut aussi se rappeler à quel point porter du gypse pour une fracture du radius.

Conséquences du portage

Une application inappropriée de gypse sur un bras cassé peut entraîner des effets secondaires et des symptômes désagréables. Les principales complications comprennent:

  • Compression du gypse. Le plus souvent, ce phénomène se forme lors de l'immobilisation d'un membre lors d'une période de douleur aiguë. Un processus inflammatoire se produit, la circulation sanguine est perturbée, un gonflement des tissus mous se forme, une augmentation du volume du bras se produit, de sorte que la zone endommagée est comprimée. Dans ce cas, il est nécessaire de couper le gypse dès que possible et de libérer le membre, puis d'appliquer à nouveau le plâtre. Si vous n'effectuez pas la manipulation appropriée, vous risquez de perdre la fonctionnalité habituelle du membre.
  • Plaies de pression. Ils sont formés par une application imprécise et inégale d'un plâtre ou par la formation d'une tubérosité à l'intérieur. Les principaux symptômes permettant de déterminer ce phénomène incluent: la formation de taches brunes à la surface du pansement, une sensation de tiraillement, une odeur caractéristique de pourriture, un engourdissement de la main et la disparition de sa sensibilité.
  • Éraflures et ampoules sur la peau. Avec la pose lâche de matériau de gypse sur le bras, les expectorations peuvent être ressenties, accompagnées de la formation de bulles. Pour éviter ce phénomène, il est nécessaire de procéder à une autopsie des bulles obtenues.
  • Allergie au gypse. Dermatite, démangeaisons ou rougeurs peuvent se former sur la peau du patient. Ce sont des signes caractéristiques d’irritation causés par le gypse.

Récupération après enlèvement du plâtre

Après avoir retiré le plâtre, il est nécessaire d’augmenter progressivement la charge physique du bras, en suivant toutes les instructions et les recommandations du médecin, car des actions trop difficiles peuvent avoir des conséquences négatives ou des blessures répétées.

Souvent, un gonflement se forme sur le bras après le retrait du plâtre. Comme le bras était resté immobile pendant longtemps, que les vaisseaux étaient pincés, que la circulation sanguine était lente et qu'après avoir retiré le plâtre, l'attention devait être portée sur l'état du membre. État non préparé du bras, dilatation des vaisseaux sanguins préalablement rétrécis, augmentation du débit sanguin et reprise de l'activité motrice entraînant la formation d'un gonflement. Il existe de nombreuses méthodes spéciales pour soulager l'œdème.

Une méthode efficace est une procédure physiothérapeutique, qui entraîne un effet positif du champ magnétique sur la zone touchée du corps. On peut également réduire les poches par électrophorèse en ajoutant les médicaments nécessaires prescrits par le médecin. Bien restaure la circulation sanguine et soulage le gonflement des exercices de massage relaxant et de physiothérapie. Les pommades spéciales contre les poches peuvent également avoir un effet positif, elles ont également un effet analgésique. Après avoir retiré le pansement, le patient peut parfois ressentir une douleur intense. Dans ce cas, le médecin vous prescrira en outre des anti-inflammatoires et des analgésiques, et si nécessaire, vous devrez porter une orthèse orthopédique pendant un certain temps.

Si un gonflement quelconque est détecté, il est préférable de demander immédiatement l'aide d'un spécialiste. Le médecin ajustera le traitement en conséquence et prescrira les procédures thérapeutiques nécessaires. Dans de tels cas, évitez de vous soigner vous-même, car cela pourrait avoir des conséquences négatives.

Il est nécessaire de rétablir progressivement une main douloureuse. En aucun cas, vous ne pouvez augmenter fortement votre activité physique. Vous devez reprendre le mouvement dès le premier jour après avoir retiré le plâtre. Les exercices de physiothérapie doivent commencer par caresser et réchauffer le membre, faire des mouvements graduels, puis comprimer des objets solides. De cette manière, les muscles sont entraînés, leur élasticité et leur fonctionnalité antérieures sont restaurées.

Pendant la période de réadaptation, il est important de bien se nourrir en utilisant de la viande, des produits laitiers, des fruits et des légumes. Le régime quotidien enrichit le corps avec les éléments micro et macro nécessaires, les vitamines et les minéraux.

Stroganov Vasily Traumatologue orthopédique avec 8 ans d'expérience.

Contenu de l'article

En moyenne, le processus de fusion osseuse a lieu dans la période allant jusqu'à 25 jours. Avec les fractures comminutives, le processus de récupération prend plus de temps, car l'os est initialement retiré et ensuite, le gypse est appliqué.

Les personnes en âge de prendre leur retraite peuvent porter du gypse pendant trois mois au maximum, car avec l’âge, la réparation des os est beaucoup plus lente. Diverses maladies qui affectent la formation du tissu osseux ou interfèrent avec le métabolisme des minéraux peuvent affecter la période de port du gypse. Par exemple, avec la collagénopathie, la période de récupération des os endommagés est augmentée au moins deux fois.

Après combien de temps le plâtre est-il enlevé?

Le patient peut enlever le gypse imposé par le thérapeute à la maison. Cependant, cela ne peut se produire qu'avec les instructions directes du médecin traitant. Il devrait recommander au patient l'heure exacte du retrait du plâtre. En outre, le patient, après le retrait du plâtre, doit subir un examen de suivi et, si nécessaire, effectuer des procédures de rééducation. Dans la plupart des cas, ils sont obligatoires si le gypse est appliqué depuis plus d'un mois. Pendant une période aussi longue, les muscles humains s'atrophient et il devient difficile pour eux d'exercer leurs fonctions directes.

Comment enlever le gypse à la maison?

Le thérapeute met du plâtre sur un bandage de fixation. Il peut être retiré de deux manières: par trempage ou par trempage. Pour éliminer le gypse en utilisant la deuxième méthode, il est nécessaire d’utiliser des ciseaux ou un couteau tranchant, dans certains cas - des pinces. Des ciseaux ou un couteau doivent être coupés dans le sens allant de bas en haut à partir de l'intérieur du gypse. Lors du retrait du plâtre, des précautions de sécurité doivent être observées. Les coupes doivent être effectuées progressivement, sans se presser. En aucun cas, vous n'avez besoin de faire des incisions tout en tenant le couteau avec le côté tranchant du corps.

Une fois que le gypse est complètement coupé, le stade le plus désagréable se produit: son enlèvement immédiat. Le plâtre colle aux cheveux des membres. Il doit être arraché avec un mouvement vif, car son retrait progressif produira des sensations beaucoup plus douloureuses.

Des hématomes peuvent subsister dans la région du corps recouverte de gypse. Pour la restauration rapide des zones endommagées, vous devez utiliser des onguents spéciaux qui permettront aux hématomes de se résoudre plus rapidement.

Retirer le gypse, après l'avoir fait tremper, est beaucoup plus facile. Il doit être maintenu pendant plusieurs minutes dans de l'eau tiède, après quoi il peut facilement être coupé aux ciseaux. En outre, le processus de suppression ne sera pas si douloureux.