Conseils utiles

Comment se manifeste le zona?

Notre équipe expérimentée d'éditeurs et de chercheurs a contribué à cet article et en a testé la précision et l'exhaustivité.

Le nombre de sources utilisées dans cet article: 7. Vous en trouverez une liste au bas de la page.

Une équipe de gestionnaires de contenu surveille attentivement le travail des éditeurs pour s'assurer que chaque article répond à nos normes de qualité élevées.

Tinea (également connu sous le nom l'herpès zoster) Est une éruption cutanée atroce provoquée par le virus varicelle-zona (VZV), également responsable de la varicelle. Le virus varicelle-zona reste dans le corps après la varicelle. Habituellement, le virus ne pose aucun problème, mais à tout moment, il peut se manifester sous forme de zona. Heureusement, il existe de nombreuses stratégies pour prévenir le zona.

Informations générales

Qu'est-ce que le zona (herpès zoster)? Cette déviation, qui a une manifestation virale aiguë, est spécifique à ses causes. L'herpès zoster et la varicelle provoquent le virus varicelle-zona.

En raison de cet agent pathogène, des maladies dont les manifestations cliniques et les processus inflammatoires sont complètement différents peuvent évoluer dans le corps. Si une personne a eu la varicelle dans son enfance, le virus continue d'exister à l'intérieur. Toutes les manifestations du zona chez les enfants sont absentes, car le système immunitaire inhibe la reproduction du virus.

Zone d'éruption de zona.

La manifestation de la maladie peut survenir à tout moment. Cela est dû à des perturbations dans le fonctionnement du système immunitaire. L'activation du virus implique une caractéristique distinctive de la maladie par rapport à la varicelle. Si dans l’enfance, une personne a déjà eu la varicelle, il n’y aura plus de seconde infection, mais elle pourra redevenir malade. Dans ce cas, la maladie diagnostiquée chez une personne s'appelle herpès zoster.

Tableau clinique

Les symptômes de l'herpès zoster commencent par le fait que le patient est préoccupé par les maux de tête, la faiblesse. Cette condition est souvent confondue avec une maladie respiratoire froide ou aiguë. Les premiers signes de zona sont associés à une augmentation significative de la température corporelle, la personne frissonne, elle se fatigue rapidement.

Avec l'herpès zoster, des troubles dyspeptiques sont souvent observés. Après un certain temps, des sensations inconfortables, une sensation de brûlure, des démangeaisons, une douleur dans la zone de localisation des éruptions cutanées peuvent survenir. Avec des manifestations sévères, le zona (herpès zoster) a un début aigu. La température corporelle atteint des valeurs critiques. D'autres symptômes d'intoxication peuvent apparaître. Pendant cette période, une éruption cutanée caractéristique apparaît dans les zones touchées où le nerf est projeté.

La manifestation des éruptions cutanées sur la peau.

À quoi ressemble l'herpès zoster? Au début, les taches sont de couleur rose. Leur diamètre est de 2 à 5 mm. Après plusieurs jours, une bulle apparaît sur le site de chaque rougeur. À l'intérieur, le contenu est incolore.

Quels sont les symptômes du zona chez les adultes? Le plus souvent, les manifestations cutanées ont un arrangement unilatéral. Le symptôme local de la maladie est associé au tracé des branches nerveuses: le visage et la peau sont affectés dans la zone de l’espace intercostal, ce processus affecte parfois les extrémités supérieures et inférieures.

Le zona a des symptômes secondaires. Avec les éruptions cutanées, une augmentation des ganglions lymphatiques se produit. C'est un symptôme très douloureux.

Combien de temps dure la maladie? Un jour après le début de l'éruption, la couleur de la peau devient plus claire dans les zones touchées. Chaque bulle qui apparaît devient sèche. Vient ensuite la formation de croûtes. Ils tombent d'eux-mêmes. Le temps devrait passer de 21 à 30 jours.

A propos des formes de la maladie

Combien de jours les symptômes d'intoxication persistent-ils? Il passe après que la température du corps diminue. Le zona chez les adultes peut se développer de différentes manières. Les manifestations présentées dans les informations ci-dessus caractérisent une forme typique de la maladie. Le zona peut être associé à des éruptions cutanées de nature différente. Tout dépend de la forme spécifique du zona.

Lorsque l'herpès a une forme bulleuse, les vésicules se confondent, ce qui conduit à la formation d'une grosse vessie ayant un contenu hémorragique. Si le zona chez une personne a une forme abortive, alors, au moment de la formation des papules, leur régression se produit brusquement, tandis que le stade de la bulle est sauté.

Lésions cutanées d'herpès

L'herpès de forme généralisée est caractérisé par la présence d'éruptions cutanées locales. Après elles, les vésicules nouvellement formées apparaissent à travers la peau, les surfaces muqueuses. Le zona de cette forme est le plus souvent observé dans le déficit immunitaire.

Cette maladie est associée à des dommages au tissu nerveux. De ce fait, le danger augmente. Le développement de la maladie est associé à un certain nombre de déviations. Parmi eux, on distingue les douleurs nocturnes fréquentes. Ils brûlent, ont une courte durée en raison de crises. Souvent, dans les zones touchées, il existe des violations du niveau de sensibilité de la peau. Parésie musculaire probablement innervée par les nerfs touchés.

Il est difficile de guérir rapidement le zona. Les sensations douloureuses névralgiques peuvent se faire sentir pendant une longue période. L'herpès peut survenir sporadiquement. Après le zona, aucun traitement supplémentaire n’est effectué car il existe une rémission persistante. Les rechutes se produisent, mais pas si souvent.

Qu'est-ce qui cause le développement de la maladie?

Quelles sont les causes du zona connu? Sur la base d'informations statistiques, les médecins notent un taux d'incidence très élevé chez les personnes âgées. Cela est dû au fait qu'au fil des ans, les défenses du corps se sont affaiblies, l'endorphine est produite en plus petites quantités. Il y a moins d'assimilation active de toutes les vitamines nécessaires, indispensables au fonctionnement normal des oligo-éléments. Dans la plupart des cas, la maladie peut survenir en automne, en hiver et au printemps.

Le développement de la pathologie à un jeune âge n'est pas exclu. Quand la teigne se fait-elle sentir? Les raisons de son apparition peuvent être variées. Les facteurs de développement sont considérés comme des maladies associées à une immunité altérée au niveau cellulaire.

Si le zona est identifié, les causes peuvent être liées à l'administration de médicaments immunosuppresseurs dans le cadre du traitement. Cela est dû au fait qu'en raison des hormones glucocorticoïdes, des médicaments cytostatiques, la suppression des fonctions de protection naturelles se produit. Si le virus de l'herpès zoster pénètre pour la première fois dans le corps d'un adulte, des symptômes de zona et de varicelle se manifestent dans de très rares cas.

Vous pouvez être infecté par le contact avec une personne malade et par une méthode utilisant des gouttelettes aéroportées. Souvent, l'herpès zoster est détecté chez les jeunes, les causes de ce phénomène peuvent être cachées dans une maladie antérieure (par exemple, une personne a souffert d'une maladie neurologique ou d'une forme grave d'une maladie infectieuse). Autres facteurs: hypothermie prolongée, stress psychologique, effort physique intense.

Mesures préventives

En cas d'apparition d'un zona, les symptômes et le traitement chez l'adulte doivent être identifiés et confirmés avec précision par le médecin. Afin de ne pas faire face à la maladie, vous avez besoin de la bonne tactique. La prévention du zona, c’est que les gens doivent avoir un bon style de vie En aucun cas, vous ne devriez être emporté par des boissons alcoolisées ou avoir d’autres mauvaises habitudes.

Afin de ne pas attraper le virus de l'herpès zoster, vous devez bien manger. Le régime quotidien doit être équilibré. Vous devez être tempéré et toute activité physique doit être modérée. Il devrait y avoir beaucoup de temps dans l'air frais. Au soleil, surtout pendant la saison chaude, il est préférable de ne pas rester longtemps.

Afin de ne pas apparaître herpès zoster ou zona, vous devez surveiller l'état de l'immunité. Les cours de formation automatique ont un effet positif sur le corps, chaque jour il faut prononcer des affirmations, méditer. La santé psychologique influe sur le travail des défenses. Par conséquent, la prévention du zona est associée à une immunité accrue.

Thérapie efficace

Comment guérir rapidement la maladie en question? Dans chaque cas, la méthode d’effet thérapeutique sur le corps la plus acceptable est choisie. Elle a choisi un médecin en fonction des résultats de l'examen et de l'état de la patiente.

Comment traiter le zona? Dans le cadre de l’effet thérapeutique sur le corps, des médicaments antiviraux, notamment l’Acyclovir, peuvent être utilisés pour un traitement efficace. Un effet positif peut être obtenu si vous commencez à utiliser le médicament dans les 3 premiers jours à partir du moment où le virus a été détecté.

Antiviral Acyclovir

Certains patients peuvent avoir des symptômes de dommages au système nerveux. Comment traiter l'herpès zoster dans de tels cas? Un médicament sédatif est prescrit au patient. Les antidépresseurs, les somnifères viennent à la rescousse. Ils sont utilisés strictement comme prescrit par le médecin. Ne pas se soigner soi-même.

Comment guérir la maladie? Toutes les actions visent à éliminer les symptômes prononcés. Il est souvent nécessaire de réduire l'intensité de la douleur ou de l'éliminer complètement. À ces fins, les médicaments appartenant au groupe des AINS sont utilisés. Grâce à eux, il est possible de se débarrasser des processus inflammatoires en cours. Les médicaments efficaces sont: le méloxicam, le nimésulide, etc.

Lorsque le zona est détecté, le traitement vise à éliminer les démangeaisons présentes. Pour vous en débarrasser, vous devez utiliser des antihistaminiques. Il est possible qu'il y ait des signes d'intoxication grave. Ensuite, le traitement du zona chez l’adulte est effectué grâce à des mesures de désintoxication. Des solutions spéciales sont prescrites, puis des diurétiques sont administrés.

Solcoseryl est utilisé dans le traitement du zona

Le zona peut être traité avec des antibiotiques. Ils sont présentés dans les cas où les éléments de l'éruption sont infectés par des bactéries. À partir du zona, utilisez Solcoseryl, une solution de vert brillant, des médicaments contenant de l’acyclovir.

Ces médicaments traitent les zones touchées de la peau avec une extrême prudence. Le cours thérapeutique dure en fonction du degré de la maladie. Le rétablissement dépend du traitement opportun, du respect de toutes les prescriptions du médecin. Une chose à retenir: le traitement ne changera pas le statut du patient, mais éliminera toutes les manifestations.

Informations complémentaires

Le diagnostic du zona se fait sans difficultés particulières. Cela est dû au fait que l'apparition de la maladie a des symptômes caractéristiques, une confirmation en laboratoire n'est pas nécessaire. La période d'incubation est due au fait que le virus est déjà entré dans le corps, mais ses manifestations sont encore absentes. Cela dure dans chaque cas une certaine période.

Qu'est-ce qu'un zona dangereux? Cela provoque de graves complications chez le patient. L'herpès est particulièrement dangereux pendant la grossesse. La maladie peut être transmise de mère en enfant. Chez la femme enceinte, les défenses de l’organisme sont réduites, ce qui augmente le risque de contracter le virus, car celui-ci a un taux de propagation élevé.

La maladie peut ne pas être accompagnée de symptômes spécifiques, elle peut continuer de passer inaperçue et les conséquences de la maladie peuvent être très graves. Les manifestations les plus négatives sont la naissance d'un bébé mort, l'avortement spontané. Si la grossesse avec l'herpès a pris fin lors de l'accouchement, il est probable que l'enfant aura de graves violations des organes internes. Le cerveau et le système nerveux sont touchés, ce qui provoque des maladies très graves pouvant entraîner une invalidité.

Toutes les manifestations doivent être soigneusement vérifiées. Cela est particulièrement vrai pour les femmes enceintes. Le traitement du zona devrait commencer immédiatement après sa détection. Aucun médicament n'éliminera complètement le virus. Avec un traitement, il est seulement possible d'arrêter sa reproduction, mais il restera pour toujours dans le corps.

Diagnostics

Étiologie. L'agent en cause est le virus de l'herpès de type 3 (virus varicelle-zona - VVZ). La nature infectieuse de l'herpès zoster a été établie par I. Bokay (1888). L'identité des agents responsables de la varicelle et du zona a été prouvée par T. Weller, N. Witton (1958).

Épidémiologie. L'herpès zoster (herpès zoster) est l'une des infections virales humaines les plus courantes. Chaque année, le zona est transmis par 0,2 à 2% des personnes. Les patients atteints de zona ont des antécédents de varicelle. En l'absence d'indices de transmission de la variole, il est impossible d'exclure la forme latente de varicelle congénitale, ainsi qu'une forme bénigne ou subclinique de la maladie dans la période postnatale, qui n'a pas été reconnue à temps.

La réactivation du VZV survient dans les conditions de l'IDS. Les groupes à risque sont les patients atteints de tumeurs malignes, de pathologie oncohématologique, d'infection par le VIH, de diabète sucré, de greffés, etc.

Le risque épidémique des patients atteints d'herpès zoster est faible.

Pathogenèse. Après la varicelle, le VVZ persiste toute la vie dans les ganglions spinaux et les nerfs crâniens. La persistance de VVZ est périodiquement remplacée par des périodes de réactivation et de réplication du virus. Cependant, dans des conditions de fonctionnement du système immunitaire intact, la reproduction du virus cesse. Avec le développement des IDS systémiques et locaux, le virus situé le long des axones des nerfs pénètre dans la peau, où il se multiplie.

Pathomorphologiquement, avec zona, on détecte une ganglionite aiguë avec nécrose des neurones, une réaction inflammatoire et des hémorragies. Des modifications inflammatoires sont également notées dans les racines postérieures et les segments sous-jacents de la moelle épinière, du tronc cérébral et des nerfs périphériques. Le pathomorphisme de l'exanthème avec zona est similaire à la varicelle.

Manifestations de zona.
Les formes cliniques suivantes de la maladie sont distinguées:
1) peau de ganglion
2) l'oreille et l'oeil,
3) gangreneux (nécrotique),
4) l'herpès zoster avec la défaite des ganglions végétatifs,
5) méningo-encéphalitique,
6) disséminé (commun).
La forme la plus commune de ganglioderm de la maladie. Apparition brutale, malaise général, fièvre, légères démangeaisons, sensation de picotement, douleurs de brûlure prononcées au site des futures éruptions cutanées sont caractéristiques. Les éruptions cutanées apparaissent le long de nerfs sensibles distincts sous la forme de taches rosâtres floues (3-5 cm), sur le fond desquelles se forment après 18-24 heures des groupes de vésicules douloureuses, remplies de contenu transparent puis trouble. Les lésions sont localisées sur la poitrine, mais peuvent également être localisées le long de tout nerf sensoriel et, en règle générale, ont un caractère annelé. Les éruptions cutanées disparaissent en 2 à 4 semaines: les bulles s'assèchent et forment une croûte brun-jaune qui tombe ensuite et laisse une légère pigmentation. Les douleurs deviennent parfois insupportables, s'intensifient au moindre contact avec la peau, avec refroidissement, mouvements. Parfois, la maladie est caractérisée par une intoxication et une douleur névralgique, il n'y a pas d'éruption cutanée. Avec l'apparition d'éruptions cutanées, la douleur devient généralement moins intense. La douleur peut persister pendant des semaines et des mois.
Forme oculaire du zona: caractérisée par une évolution particulièrement sévère, accompagnée de lésions du ganglion du trijumeau. Les éruptions cutanées sont localisées le long des branches du nerf trijumeau - sur les muqueuses de l'œil, du nez, de la peau du visage, le globe oculaire est souvent impliqué dans le processus. Avec une forme d'oreille, un vilebrequin est impliqué dans le processus, et des éruptions cutanées apparaissent sur et autour de l'auricule, et peuvent également se trouver dans le conduit auditif externe. Les éruptions cutanées sont précédées de symptômes d'intoxication générale et de fièvre. Névralgie prononcée (douleur le long du nerf) du nerf trijumeau, pouvant durer plusieurs semaines. Avec la forme oculaire, on observe une kératite virale spécifique, moins souvent une iritis, un glaucome.
Une forme gangrenée (nécrotique) du zona se développe habituellement chez les personnes affaiblies. Elle se manifeste par des lésions cutanées profondes avec nécrose et cicatrisation.
On peut penser que la superposition d'une infection bactérienne joue un rôle dans la genèse de ces formes.
La forme méningoencéphalitique est relativement rare. La maladie se caractérise par une évolution sévère, une mortalité supérieure à 60%. Cette forme commence par des manifestations gangliodermiques, souvent dans les nerfs intercostaux, bien qu'elle puisse également se trouver dans la région cervicale. Après une certaine période (habituellement de 2-3 jours à 20 jours), des symptômes de méningo-encéphalite (lésions cérébrales) apparaissent: ataxie - troubles des mouvements, hallucinations (les patients voient ce qui ne l’est pas), perte de conscience, coma peut survenir.
Toute forme de zona peut être accompagnée de lésions des noeuds autonomes du système nerveux, accompagnées de l'apparition de signes inhabituels pour le zona (rétention urinaire, constipation ou diarrhée).
Le zona peut être l'un des premiers signes d'infection par le VIH. C’est plus difficile. Souvent, ces patients développent un zona avec une lésion cutanée étendue (disséminée), rappelant la varicelle en clinique. La durée de l'apparition de l'éruption augmente à 1 semaine, les croûtes recouvrant les vésicules ne sèchent pas plus tôt que la 3ème semaine de la maladie.

Regarde la vidéo: Le zona : de quoi sagit-il ? Comment se manifeste-t-il ? (Janvier 2020).