Conseils utiles

Les signes d'un toxicomane sous cocaïne

La cocaïne est l'une des drogues les plus courantes. Les personnes impliquées dans le commerce illégal réalisent des bénéfices importants en relation avec l’émergence d’une dépendance rapide et la formation d’une dépendance. La réception s'accompagne d'une stimulation des cellules cérébrales et affecte déjà les organes et les systèmes au cours de la période initiale.

Symptômes externes distinctifs de la consommation de cocaïne

Pour détecter les signes de consommation de cocaïne, les proches et les amis doivent surveiller attentivement son apparence. Cela est particulièrement vrai pour les jeunes à partir de l'âge scolaire. Chaque changement individuel peut être causé par d'autres raisons, mais ensemble, ils sont très susceptibles de confirmer des doutes.

La cocaïne utilise

La cocaïne est une drogue universelle que vous pouvez utiliser "à votre guise". Nous traitons généralement avec trois façons d’utiliser la cocaïne:

  1. Intranasal - inhalation par le nez (la manière la plus courante). Diverses choses peuvent en témoigner: poudre blanche sur un miroir et d’autres surfaces, billets de banque roulés dans des tubes, petits sacs en plastique.
  2. Fumer - à l'état pur ou avec du tabac. Ils fument généralement une version moins chère appelée crack.
  3. Administration intraveineuse. Pour les toxicomanes de la cocaïne, les marques d'injection sont appelées «chemins».

Pour obtenir le meilleur effet possible, vous pouvez mélanger du jus de citron et du vinaigre avec de la cocaïne. Même l'héroïne est prise simultanément avec la cocaïne pour un effet appelé speedball.

On pense que la première méthode est la plus sûre et ne crée pas de dépendance, mais ce n’est pas le cas. La cocaïne provoque le plus fort degré de dépendance mentale et physique, même avec un tel usage.

Signes d'un toxicomane reniflant de la cocaïne

La manière la plus courante de consommer de la cocaïne est de passer par le nez. Cette méthode laisse des traces visibles de poudre blanche sur le nez, le visage ou les vêtements et vous pouvez les voir facilement.

À quoi d'autre devriez-vous faire attention? L'inhalation de cocaïne finira par provoquer une inflammation chronique et une congestion nasale. Cela ressemble aux symptômes habituels du rhume, mais la personne est en parfaite santé. Quelques signes visuels d'un toxicomane reniflant de la cocaïne:

  • il s'essuie souvent le nez et le touche,
  • il a un septum nasal endommagé et des saignements de nez fréquents.

Au minimum, de telles manifestations externes sont désagréables pour les autres et indiquent l’existence d’un problème.

En fin de compte, la dépendance à la cocaïne change complètement une personne, l'obligeant à vivre chaque nouveau jour à la recherche de la prochaine dose. Les problèmes financiers commencent, car la cocaïne est une drogue chère, négliger la famille, l'hygiène, le travail. À un tel moment, de nouveaux «amis» peuvent apparaître avec la même dépendance à la cocaïne.

Qu'est-ce que la cocaïne?

La cocaïne est aussi «coke», «poussière», «neige» - c'est un psychostimulant puissant - créé à partir des feuilles de la plante de coca. La substance a été créée à l'origine pour soulager la toux et la congestion nasale. Cependant, après avoir développé une dépendance et des problèmes de santé, elle a été classée dans la liste des médicaments et interdite.

Compte tenu de son origine végétale, le coût de la cocaïne est très élevé, raison pour laquelle on l'a surnommée la «drogue pour les riches». Cependant, dans la rue, vous pouvez également le rencontrer, mais sous couvert d'une option de fumer moins chère, mieux connue sous le nom de «Crack».

Quel est le danger de la cocaïne?

Après avoir consommé de la cocaïne, une personne commence presque immédiatement à célébrer une forte euphorie, la confiance en soi, il y a le sentiment que les capacités mentales ont considérablement augmenté. En outre, l'humeur monte, une personne veut danser et communiquer. En parallèle, une forte dépendance psychologique et pathologique apparaît.

En outre, le corps subit de graves dommages. L'usage prolongé de cocaïne provoque les conséquences suivantes:

  • La cocaïne a un effet important sur l'activité électrique du cœur, provoquant des spasmes artériels pouvant entraîner un accident vasculaire cérébral ou une crise cardiaque, même chez une personne en bonne santé.
  • L'apparition d'une psychose sous forme aiguë.
  • Perte de cheveux.
  • La carie dentaire.
  • Carence en vitamine.
  • Amnésie
  • Dystrophie des organes internes.
  • Impuissance chez l'homme et infertilité chez la femme
  • Épuisement nerveux.
  • Anomalies mentales et physiologiques chez la progéniture.
  • Overdose suivie de la mort.

Les personnes qui utilisent la drogue en combinaison avec de l'alcool courent un risque élevé. Le fait est qu’avec la combinaison d’alcool et de cocaïne, un poison appelé cocaélite se forme dans le foie. Et donc, en consommant de l'alcool sous l'influence de drogues, le risque de décès est de 75%.

La cocaïne n'est pas une «poudre blanche» facile, qui provoque une euphorie intense et ajoute de la couleur à la fête. Malgré le fait que cette substance a été surnommée «drogue pour les riches», elle ne prend pas moins de vies humaines que l'héroïne moins chère. C’est pourquoi, à ce jour, la cocaïne est une des drogues les plus dangereuses.

Résidu de poudre blanche

La cocaïne sous forme de poudre blanche est vendue dans de petits sacs. Il est utilisé par inhalation par le nez. L'effet se produit dans les premières minutes. Pendant ce temps, sous l'influence d'une drogue, une personne n'a pas le temps de remarquer un gâchis dans ses vêtements, ne se regarde pas dans le miroir. Des traces de poudre peuvent rester sur le col, sous le nez et sur les objets.

Si, pour des raisons de justification, ce n’est pas la première fois que l’on soutient que «le produit était taché de poudre, de farine, de poudre à laver», on ne peut pas croire. Il suffit de comparer la faisabilité d’utiliser des substances poudreuses blanches sûres et le lieu où elles sont identifiées.

Nez qui coule d'origine douteuse

Pour les cocaïnistes, les signes d'une drogue intranasale simulent un nez qui coule. L'irritation de la surface interne du nez provoque une augmentation de la sécrétion de mucus, du "reniflement", la nécessité de toucher le nez, d'essuyer. En cas d'utilisation prolongée, un symptôme classique de la cocaïne se traduit par un amincissement du septum nasal, saignements fréquents.

Il n'y a pas d'autres signes d'ARVI (température, douleur et rougeur de la gorge, toux). Un médecin sera en mesure de répondre pleinement aux soupçons après un examen par un spécialiste ORL. Pour exclure la rhinite allergique, des tests intradermiques sont effectués avec des allergènes courants (pollen végétal, poils d'animaux). Il est nécessaire d'insister pour un examen et découvrir la cause du rhume.

Oeil caractéristique

Les changements oculaires sous la cocaïne sont causés par l’effet sur les muscles de la pupille et les vaisseaux scléraux. Les élèves sont maintenus dans un état développé pendant environ 30 à 60 minutes après leur ingestion. Ils ne changent pas sous l'influence de la lumière. Bien visible chez les personnes ayant une couleur claire de l'iris. Chez les toxicomanes aux yeux bruns, il est difficile d’envisager un tel signe. La dilatation de la pupille de l'œil après une intoxication probable à la cocaïne peut aussi être une conséquence d'une autre drogue.

Étant donné que l’élève ne protège pas la rétine des rayons excessifs pendant la durée de consommation du médicament, les toxicomanes ne tolèrent pas la lumière vive due à la douleur et à la douleur aux yeux. Habituellement, ils ont tendance à aller dans une pièce sombre, à porter des lunettes noires. La vasodilatation sclérale donne aux yeux l'apparence d'un "injecté de sang". Les rougeurs sont particulièrement visibles le matin.

Où puis-je trouver les marques d'injection?

Les signes de consommation de cocaïne sont détectés par voie intraveineuse par l'examen des coudes internes du coude, des veines externes des mains et des pieds. Avec une utilisation répétée dans les veines, les parois deviennent enflammées, des phoques douloureux (thrombophlébite) se forment. Des cicatrices sous la forme de «chemins» denses apparaissent sur la peau suite à des actions inexactes. Parfois, les toxicomanes s'adaptent aux injections dans les endroits les plus impensables, par exemple dans la veine du scrotum.

L'émergence des dispositifs de drogue

Pour utiliser la cocaïne par voie intranasale ou intraveineuse, les gens utilisent différents dispositifs. Par conséquent, vous devez faire attention à la position inhabituelle d'objets avec une surface plane et lisse (miroir, lecteurs de l'ordinateur). Ils pulvérisent une dose inhalée. Pour collecter, appliquez des tubes en papier (billets de banque). La dilution de la poudre est effectuée dans des cuillères à soupe. Pour renforcer l'effet, du jus de citron et du vinaigre sont ajoutés à la solution.

Lors de l'administration initiale par voie intraveineuse, des seringues jetables sont utilisées. Les toxicomanes ne prêtant aucune attention aux infections et à la stérilité, ils peuvent être injectés dans le groupe avec une seringue. Des articles indiquant une consommation de drogue se trouvent sous la table, derrière les coussins du canapé, à la poubelle. Il est possible de détecter simultanément les emballages en plastique pour la cocaïne.